Mot-clés liés à la formation
Durée de la formation
Lieux
Niveau de la formation
Dates de la formation souhaitées
Du au
Téléchargez
notre catalogue 2020 !
Enregistrer le PDF
Actualités
Retour à toutes les actualités

HP bloque les cartouches tierces sur ses imprimantes

Publié le lundi 26 septembre 2016

Diverses imprimantes de HP n’acceptent plus depuis la semaine dernière les cartouches d’encre d’autres producteurs. C’est un vendeur d’encre néerlandais qui a dévoilé le problème.

Selon 123inkt.nl, qui vend des cartouches d’encre pour les imprimantes HP notamment, certains modèles de cette marque refusent de fonctionner avec des cartouches non-officielles, lesquelles sont souvent nettement meilleur marché que les cartouches officielles de la marque.

Les cartouches d’encre de HP sont équipées d’une puce spéciale permettant à l’imprimante de contrôler leur authenticité. En mars dernier, une mise à jour aurait été déployée vers les imprimantes, avant de devenir active le 13 septembre. Cette update fait en sorte que les cartouches d’autres marques, même si elles sont techniquement identiques, ne soient plus compatibles.

Le problème touchant au moins 1.000 de ses clients, 123inkt a contacté HP Pays-Bas pour obtenir des explications. Selon le constructeur américain, suite à une mise à jour du logiciel de certaines de ses imprimantes (OfficeJet, OfficeJet Pro et Office JetPro X), certaines cartouches tierces pouvaient effectivement ne plus fonctionner, elle précise :

L’objectif de ces mises à jour est de garantir la protection des innovations technologiques d’HP ainsi que ses droits de propriété intellectuelle. Ces imprimantes continueront à fonctionner avec des cartouches reconditionnées ou rechargées si celles-ci disposent d’une puce de sécurité HP d’origine. Toute autre cartouche pourrait ne pas fonctionner.

Point intéressant soulevé par 123inkt, cette fameuse mise à jour logicielle ne s’est produite que le 22 mars et certains utilisateurs qui n’avaient pas connecté leur imprimante à Internet ont été touchés. Dès lors, la question se pose de savoir si HP a intégré à son logiciel une « bombe à retardement » permettant d’écarter les cartouches des concurrents.

 

Sources : Sébastien Dumoulin pour Les Echos

Mots clés :
IEEPI
En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok