Mot-clés liés à la formation
Durée de la formation
Lieux
Niveau de la formation
Dates de la formation souhaitées
Du au
Téléchargez
notre catalogue 2020 !
Enregistrer le PDF
Actualités
Retour à toutes les actualités

Spiderman au centre d’un conflit de propriété intellectuelle entre Sony et Marvel

Publié le lundi 26 août 2019

Spider-Man a été au cœur de discussions entre Marvel et Sony, désireux de modifier le contrat les liant autour de cette propriété intellectuelle importante. Résultat, Marvel est à nouveau privé du personnage de Spider-Man…

Alors que Marvel Studios (propriété de Disney) était en contrat avec Sony pour pouvoir utiliser les droits de Spider-Man dans leurs films, les tentatives de renouvellement de cet accord ont mené à une impasse, privant l’Homme-Araignée de rejoindre à nouveau le monde des Avengers.

Retour en arrière : durant les années 90, Marvel Comics est au bord de la faillite. Afin de garder la tête hors de l’eau, la firme choisit de revendre les droits d’adaptation de ses personnages à divers studios, quitte à séparer ses propriétés intellectuelles. Résultat : seuls les héros les plus populaires des bandes-dessinées trouvent un acheteur. La Fox prend ainsi possession des 4 Fantastiques et des X-Men, tandis que Sony récupère les droits de Spider-Man.

Le contrat reliant Marvel à Sony a toujours été quelque peu brinquebalant. Jusqu’alors, Sony produisait intégralement les films solo liés à Spidey, et récupérait la majorité des recettes, laissant Marvel avec 5 % des entrées faites sur la première journée d’exploitation, et l’intégralité des revenus sur le merchandising. Le divorce entre les deux sociétés serait donc lié à ces conditions, que Marvel aurait souhaité amener à son avantage, notamment en imposant un financement des longs métrages plus équitable, à 50/50.

Sony aurait refusé, provoquant des négociations houleuses, qui se sont ensuite arrêtées. Pour le moment, difficile de désigner un responsable, mais Sony n’a pas tardé à réagir, expliquant dans une série de tweets que Disney, faute d’accord, prive Kevin Feige, le grand manitou de Marvel Studios et producteur principal du MCU, d’intervenir sur les prochains films Spider-Man :

Une bonne partie des nouvelles d’aujourd’hui sur Spider-Man ont mal interprété les discussions récentes sur l’implication de Kevin Feige dans la franchise. Nous sommes déçus, mais nous respectons la décision de Disney de ne pas le laisser continuer en tant que producteur principal de notre prochain film Spider-Man. Nous espérons que cela changera à l’avenir, mais comprenons que les nombreuses nouvelles responsabilités que lui a confiées Disney – y compris toutes leurs propriétés Marvel récemment ajoutées – ne lui laissent pas le temps de travailler sur une propriété intellectuelle qui ne leur appartient pas. Kevin est formidable et nous lui sommes reconnaissants de son aide et de ses conseils et nous apprécions la voie qu’il nous a aidé à suivre, une voie que nous poursuivrons.

Si l’argument de l’emploi du temps chargé paraît un peu gros, la décision de Disney résonne comme une simple punition envers Sony : l’histoire de Peter Parker pourrait donc à jamais demeurer incomplète. Néanmoins, même si le désaccord entre Marvel et Sony paraît être compliqué, rien n’est encore joué, et un nouveau contrat pourrait voir le jour.

 

Sources : Les Inrocks
Illustration : Pxhere

IEEPI
En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok