Mot-clés liés à la formation
Durée de la formation
Lieux
Niveau de la formation
Dates de la formation souhaitées
Du au
Téléchargez
notre catalogue 2020 !
Enregistrer le PDF
Actualités
Retour à toutes les actualités

Yahoo attaque Facebook sur le terrain des brevets

Publié le mardi 28 février 2012
Yahoo

Yahoo attaque Facebook sur le terrain des brevets
Alors que Facebook s’apprête a entrer en bourse, Yahoo réclame des droits de propriété intellectuelle au réseau social et menace d’une guerre des brevets. Une technique qui s’était avérée payante en 2004 puisque Google avait fini par concéder quelque 230 millions de dollars d’action.

Yahoo menace d’entraîner Facebook dans une guerre des brevets, réclamant des droits de propriété intellectuelle, selon le Financial Times. Cette affaire intervient juste quelque mois avant la très anticipée entrée en bourse du réseau social. Et pourrait bien placer Yahoo en position de négocier une potentielle part dans le groupe Facebook. « Yahoo a la responsabilité envers ses actionnaires et ses employés de protéger ses droits à la propriété intellectuelle », a-t-on déclaré chez Yahoo. « Nous nous devons d’insister pour que Facebook propose un accord de licence ou nous serons contraints d’agir de manière unilatérale pour protéger nos droits ».

Les brevets en question (entre 10 et 20), couvrent différents domaines, notamment la publicité ciblée, selon une source proche du dossier. Facebook a déclaré n’avoir été informé que ce lundi, ajoutant : « Nous n’avons pas encore eu l’opportunité d’évaluer l’ensemble des demandes de Yahoo ». Les litiges de propriété intellectuelle sont relativement nouveaux pour le leader des réseaux sociaux, mais voués à se multiplier étant donné que l’entreprise détient pour le moment quelque 56 brevets protégeant sa technologie. Et aurait déposé plus de 410 demandes de brevet dans les 18 derniers mois.

Une stratégie guerre nouvelle

Pour Yahoo, cette guerre des brevets est stratégique. L’entreprise avait déjà mené ce type de bataille juridique contre Google en 2004. Yahoo avait ainsi acquis Overture, l’inventeur de la publicité ciblée en fonction des recherches effectuées, et avait réussi à convaincre Google de payer pour l’usage de cette technologie. Google avait cédé 2,7 million d’actions, dont la valeur lors de son introduction en bourse moins de deux semaines plus tard, était de 230 millions de dollars. Selon une source proche de Yahoo, le lancement de cette bataille de brevets n’aurait aucun rapport avec l’entrée imminente du réseau social en bourse. Elle reflèterait plutôt la volonté du nouveau directeur général de Yahoo, Scott Thompson, de doper les performances de l’entreprise tous azimuts.

Sources : La Tribune

 

Mots clés :
IEEPI
En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok