Mot-clés liés à la formation
Durée de la formation
Lieux
Niveau de la formation
Dates de la formation souhaitées
Du au
Téléchargez
notre catalogue 2020 !
Enregistrer le PDF
Actualités
Retour à toutes les actualités

Constructeurs automobiles, la guerre des brevets fait rage

Publié le mardi 14 février 2012

Constructeurs automobiles, la guerre des brevets fait rage
On connaît le classement 2011 des dépots de brevets dans l’automobile. General Motors passe numéro 1, suivi de Toyota qui gagne deux places. Un classement qui cache une vraie guerre stratégique.

L’industrie automobile est friande de brevets. C’est un secteur très innovant et ultra compétitif. En France, un brevet sur cinq déposé en 2009 concernait l’automobile et la tendance est à la hausse, notamment chez les constructeurs automobiles qui souhaitent rapatrier en interne une partie des recherches jusqu’ici effectuée chez les équipementiers. Selon AutomotiveNews, ce mouvement s’explique par l’exposition des fournisseurs à des acquisitions par d’autres constructeurs.

La détention de bervets joue donc un rôle clé dans la concurrence mondiale. L’actualité récente en donne un triste exemple avec le refus de General Motors de laisser Saab partir aux mains d’un investisseur chinois. La firme a préférer laisser Saab en liquidation plutôt que de voir ses brevets cédés à de futurs concurrents.

En 2001, sur les 183 entreprises du secteurs automobiles retenues dans le classement mondial de The Patent Board, General Motors se classe en première position des dépositaires de brevets avec 1123 dépots. L’américain poursuit ainsi son ascension puisqu’il était troisième en 2010 et cinquième en 2005 avec 512 brevets. Toyota se classe second avec 1.111 brevets, suivi par Honda qui en a déposé 1049.

Ces bervets nous informent également sur les axes de recherche suivis par ces géants de l’automobile. La plupart des dépots de General Motors concernent les transmissions et les batteries tandis que Toyota se consacre plus fortement aux carburants alternatifs et à la sécurité.

 

Système eAssist : General Motors a déposé en 2011 un brevet permettant de prolonger l’activité de la climatisation lorsque le moteur thermique est à l’arrêt.
Sources : Carthech

 

Mots clés :
IEEPI
En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok