Mot-clés liés à la formation
Durée de la formation
Lieux
Niveau de la formation
Dates de la formation souhaitées
Du au
Téléchargez
notre catalogue 2022 !
Enregistrer le PDF
Actualités
Retour à toutes les actualités

Record de demandes de brevets en Europe en 2021 malgré la pandémie

Publié le lundi 25 avril 2022

Record de demandes de brevets en Europe en 2021 malgré la pandémie !

  • Les demandes de brevets déposées auprès de l’OEB en hausse de 4,5 %
  • Un rebond significatif après un léger recul en 2020
  • Une croissance portée par les technologies numériques et médicales
  • Les technologies audiovisuelles et les semi-conducteurs en forte hausse
  • Les pays dont sont originaires la majorité des demandes sont :
    • les Etats-Unis
    • l’Allemagne
    • le Japon
    • la Chine
    • la France (2e rang européen derrière l’Allemagne)
  • La Chine, pays avec la plus forte progression (+ 24 %)
  • Huawei en tête du classement des entreprises, devant Samsung, LG, Ericsson et Siemens

 

L’Office européen des brevets (OEB) a enregistré 188 600 demandes de brevets en 2021, soit 4,5 % de plus que l’année précédente, établissant ainsi un nouveau record. Le baromètre Patent Index 2021 de l’OEB, montre que les demandes de brevets ont connu un rebond important l’année dernière, après un léger recul en 2020.

Le volume de demandes de brevets, qui constitue un indicateur précoce des investissements des entreprises en R&D, a augmenté dans neuf des dix secteurs technologiques les plus actifs en matière de brevets. La communication numérique et l’informatique affichent la plus forte hausse.

António Campinos, le président de l’OEB a déclaré :

« Le niveau élevé des demandes de brevets l’année dernière montre que l’innovation est restée soutenue. Cela met en évidence la créativité et la résilience des innovateurs en Europe et dans le monde. Ils ont déposé davantage de demandes de brevets et la forte croissance des technologies numériques fournit une preuve éloquente de la transformation numérique en cours dans tous les secteurs et toutes les industries.

 

Les technologies numériques et médicales en pleine expansion     

Les innovations dans le secteur de la communication numérique (+ 9,4 % par rapport à 2020) dépassent de peu les technologies médicales (+ 0,8 %), et deviennent le domaine ayant reçu le plus de demandes de brevets européens en 2021. L’informatique se place en troisième position, avec la plus forte progression (+ 9,7 %). Les domaines connexes des technologies audiovisuelles (+ 24 %) et des semi-conducteurs (+ 21 %) ont enregistré une croissance sans précédent, partant toutefois d’un niveau plus bas. La forte hausse des demandes de brevets en technologies numériques est une preuve de la transformation numérique, par exemple dans la mobilité urbaine intelligente. Les demandes de brevets pour les produits pharmaceutiques (+ 6,9 %) et les biotechnologies (+ 6,6 %) sont toujours en hausse, du fait d’un niveau élevé d’innovation dans les vaccins et autres domaines de la santé.

Les entreprises chinoises affichent la croissance la plus rapide

Les cinq premiers pays d’origine des demandes de brevets en 2021 sont une fois encore les Etats-Unis (25 % du total), suivis de l’Allemagne (14 %), du Japon (11 %), de la Chine (9 %) et de la France (6 %). Les demandes de brevets se concentrent principalement dans quelques pays : 5 pays rassemblent 64 % des demandes de brevets européens déposées en 2021, et le top 20 représente 95 % des demandes.

La hausse du nombre de demandes de brevets auprès de l’OEB observée en 2021 trouve en grande partie son origine en Chine (+ 24 % de demandes par rapport à 2020) et aux Etats-Unis (+ 5,2 %). En dix ans, les demandes de brevets déposées par les entreprises chinoises ont plus que quadruplé. La Corée du Sud est également en progression (+ 3,4 %), tandis que le Japon recule légèrement (- 1,2 %). Le nombre de demandes de brevets issues des 38 Etats membres est en hausse de 2,8 % en 2021, mais en termes relatifs la part des brevets issus de pays européens continue de baisser, passant de 50 % du total en 2013 à 44 % en 2021. En effet, de plus en plus de pays hors Europe, principalement asiatiques, cherchent à protéger leurs inventions sur le marché européen.

 

Les tendances en Europe : la Scandinavie, l’Espagne et l’Italie se distinguent

Les pays dont sont originaires le plus de demandes de brevets en Europe – l’Allemagne (+ 0,3 %) et la France (- 0,7 %), restent à un niveau relativement stable par rapport à 2020 ; le Royaume-Uni est en revanche en légère baisse (- 1,2 %). La plupart des pays européens ont renoué avec la croissance en 2021, avec une progression notable de la Suède (+ 12 %), de la Finlande (+ 11,2 %), du Danemark (+ 9,2 %), de l’Espagne (+ 8,9 %), de l’Italie (+ 6,5 %), de la Suisse (+ 3,9 %), de la Belgique (+ 3,3 %) et des Pays-Bas (+ 3,1 %). À noter également une forte croissance dans les pays avec un faible volume de demandes de brevets (moins de 1 000 demandes), comme la Turquie (+ 21 %), le Portugal (+ 13,9 %) et la Pologne (+ 12,8 %). La Suisse, la Suède, le Danemark, les Pays-Bas et la Finlande dominent une nouvelle fois le classement des demandes de brevets par habitant.

 

Huawei premier demandeur de brevets

Comme en 2019, Huawei est l’entreprise qui a déposé le plus de demandes de brevets en 2021, suivie de Samsung – qui était en tête en 2020 – et LG. Ericsson et Siemens gagnent chacun une place, occupant respectivement la quatrième et la cinquième position. Le top 10 comporte quatre entreprises européennes, deux sud-coréennes, deux américaines, une chinoise et une japonaise.

 

Une demande de brevet sur cinq est déposée par une PME

Une proportion importante des demandeurs de brevets à l’OEB sont de petites structures : en 2021, une demande sur cinq issue d’un pays européen provenait d’un inventeur seul ou d’une PME (moins de 250 employés). 5 % provenaient d’universités et d’organismes publics de recherche.

 

Sources : Communiqué de Presse de l’OEB, Avril 2022

Mots clés :
IEEPI
En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok