Mot-clés liés à la formation
Durée de la formation
Lieux
Niveau de la formation
Dates de la formation souhaitées
Du au
Téléchargez
notre catalogue 2019 !
Enregistrer le PDF
Actualités
Retour à toutes les actualités

Une école d’ingénieurs Louis-de-Broglie en projet (Strasbourg)

Publié le jeudi 17 avril 2008
image_inno.jpg

Une école d’ingénieurs Louis-de-Broglie en projet (Strasbourg)

L’école privée d’ingénieurs Louis-de-Broglie projette d’implanter un établissement à Strasbourg qui pourrait ouvrir à la rentrée de septembre 2009. Rencontre avec son directeur Louis Bouan.

 


 

C’est à l’étude depuis un an. Louis Bouan, directeur de l’école d’ingénieurs généralistes Louis-de-Broglie implantée à Rennes, se rend régulièrement en Alsace pour rencontrer de futurs partenaires, collectivités locales, universités, établissements scolaires comme le lycée professionnel privé Charles-de-Foucauld.  L’école d’ingénieurs Louis-de-Broglie, du groupe Ecam, forme depuis 17 ans à Rennes des promotions de 70 élèves ingénieurs et de 20 apprentis-ingénieurs.

Le nouvel établissement pourrait être construit à Strasbourg sur le modèle de l’école de Rennes. Cet établissement est habilité par la Commission des titres d’ingénieurs à délivrer deux diplômes.

Pas concurrent mais « complémentaire »

La formation est orientée vers deux spécialités : les achats industriels, « ce qui nécessite de collaborer avec une école de commerce », souligne Louis Bouan, et la propriété industrielle.

Un secteur qui intéresse tout particulièrement l’Alsace avec la présence à Strasbourg du Centre d’étude international en propriété industrielle (CEIPI) de l’université Robert-Schuman et de l’Institut européen entreprise et propriété intellectuelle (IEEPI) implanté à Illkirch-Graffenstaden. « L’un a une dimension juridique, l’autre stratégique. Notre formation est complémentaire », assure Louis Bouan.  Pour intégrer Louis-de-Broglie, un tiers des élèves a fait une préparatoire intégrée niveau bac, un tiers a passé un concours arts et métiers, un tiers est sélectionné sur dossier. Pour l’élève, le coût de la formation est de 5 660 € annuel.  Si le projet se concrétise, l’ouverture du nouvel établissement à Strasbourg, pourrait se faire « à la rentrée septembre 2009 avec un demi effectif. Il faudra attendre sept à huit ans pour atteindre notre rythme de croisière », précise Louis Bouan.  L’établissement strasbourgeois porterait le nom d’Ecole-Louis-de-Broglie-Strasbourg-Europe.

 

 

 

 

J-F. C. / Article DNA du 17 avril 2008.

 

IEEPI
En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok