Mot-clés liés à la formation
Durée de la formation
Lieux
Niveau de la formation
Dates de la formation souhaitées
Du au
Téléchargez
notre catalogue 2022 !
Enregistrer le PDF
Actualités
Retour à toutes les actualités

Paroles d’experts – Référent PI : un rôle essentiel et passionnant

Publié le lundi 22 novembre 2021

Pour aller plus loin, l’IEEPI et Yann de Kermadec vous proposent les formations suivantes :


Paroles d’experts : Yann de Kermadec.

L’IEEPI donne la parole à ses experts, aujourd’hui Yann de Kermadec,
Expert en Management de l’Innovation et de la PI.

Yann de Kermadec nous propose l’analyse d’un poste important de l’entreprise : Le Référent PI, un rôle essentiel et passionnant.

Pourquoi, dans les entreprises, parle-t-on de plus en plus souvent de « référents PI » ?

Pour répondre à cette question, je pense qu’il faut commencer par identifier les activités de l’entreprise qui font partie du « management de la PI ». Ensuite, il faut bien comprendre pourquoi ce management évolue.

Le management de la PI dans l’entreprise, c’est le management de l’ensemble des aspects PI qui sont intégrés dans les fonctions et les activités de l’entreprise (veille PI, contrats pour l’innovation collaborative, études de liberté d’exploitation, créativité brevets, acquisition et exploitation des droits de PI, litiges PI, fiscalité PI, compétences PI…).

Le management de la PI dans les activités de Recherche & Développement (R&D) a beaucoup évolué depuis quelques années, principalement sur deux aspects : l’utilisation des brevets et les partenariats de R&D.

De manière un peu caricaturale, on peut dire qu’il y avait avant deux mondes assez cloisonnés : le monde des « concepteurs » (la R&D) et le monde des « protecteurs » (les spécialistes PI). Un verbatim résumait bien cette situation « La PI, c’est une affaire de spécialistes ! ».

Maintenant, pour les entreprises qui ont évolué, le cloisonnement s’est estompé, le fonctionnement est beaucoup plus transversal et le verbatim serait plutôt : « La PI, c’est l’affaire de tous, avec l’aide des spécialistes ! ».

Ce fonctionnement plus transversal a créé le besoin d’une nouvelle fonction : le « Référent PI ». D’autres noms sont parfois utilisés dans les entreprises pour désigner cette fonction émergente : Animateur PI, Correspondant brevets, IP manager…

Leur mission est souvent délicate car, actuellement, très peu de concepteurs savent bien utiliser les brevets. C’est logique : « On ne l’apprend pas à l’école ! ». Des sondages récents montrent, qu’aujourd’hui encore, moins de 10 % des étudiants en sciences et technique savent lire un brevet quand ils terminent leurs études !

Quelles sont les missions des référents PI ?

Les missions des référents PI dépendent bien sûr de la taille de l’entreprise, de son domaine d’activité, de la présence éventuelle de spécialistes PI en interne, et de la culture PI de l’entreprise.

Le Référent PI est intégré dans la fonction R&D. C’est, en général, un concepteur qui connaît mieux la PI que ses collègues et qui n’est pas allergique aux brevets (ou, encore mieux, qui aime les brevets 😉).
C’est la raison pour laquelle ses collègues n’hésitent pas à lui demander un coup de main ou un conseil, par exemple pour :

  • Lire plus facilement un brevet ;
  • Chercher des brevets dans les bases brevets ;
  • Faire de la créativité à partir des brevets existants ;
  • Identifier ce qui peut être potentiellement breveté et formaliser un projet qui facilitera la discussion avec le spécialiste brevets (interne ou externe) ;
  • Se poser les bonnes questions dans le cadre des partenariats de R&D.

En général les référents PI ont également des activités R&D. Dans quelques grandes entreprises, des Référents PI peuvent être à temps plein sur cette mission.

Concrètement, quel est le « retour sur investissement » des activités des référents PI ?

A mon avis, le retour sur investissement est le plus souvent excellent, mais il est bien difficile à chiffrer !

Comment chiffrer ce que rapporte :

  • Un problème de liberté d’exploitation qui a été découvert très tôt ?
  • Un brevet très utile pour l’entreprise, que le concepteur n’osait pas proposer car il pensait : « C’est trop simple, cela ne mérite pas un brevet ! »?
  • Un bon état de l’art brevet qui évite de réinventer (parfois en moins bien) ce qui existe déjà ?
  • Des mises en contact qui contribuent à la performance de l’entreprise et à la qualité des relations entre les personnes ?

Pour paraphraser le texte du dessin de Luc Tesson ci-dessous, le Référent PI est chargé de mettre un peu de « sel de l’esprit » là où c’est utile…

Quelles sont les compétences clés des référents PI ?

Le Référent PI doit avoir des compétences PI de base pour aider les concepteurs à bien exploiter les brevets, mais il n’a pas besoin d’être spécialiste de la recherche dans les bases brevets, ni compétent pour évaluer finement la solidité d’un brevet.

Deux autres compétences paraissent importantes :

  • Un talent pour s’informer avec discernement : identifier les informations clés et ne pas se noyer, ni noyer les autres, sous une avalanche d’informations.
  • Un talent pour rédiger, de manière concise et claire, en se mettant bien à la place du futur lecteur.

Mais je pense que les compétences les plus importantes sont des compétences comportementales. Les concepteurs doivent apprécier de discuter avec le Référent PI. Il doit pratiquer l’écoute bienveillante, encourager ses interlocuteurs (sans les juger) et avoir le réflexe de créer des contacts qui vont faire avancer les choses.

En conclusion : qui peut devenir référent PI ?

Être référent PI est un rôle essentiel, délicat… et passionnant si on est motivé pour exercer ce rôle de facilitateur.

Le fait d’aimer les brevets et d’être déjà inventeur peut conduire, de manière naturelle, à se porter candidat…

J’espère que cet article contribuera à créer des vocations de « Référent PI » !


Pour aller plus loin, l’IEEPI et Yann de Kermadec vous proposent les formations suivantes :

IEEPI
En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer des cookies à des fins de mesure d'audience. En savoir plus Ok